#Zenith de Paris #Oldelaf #29.11.2014

Mon Zénith de Paris , vu de l'intérieur !!

 

Non je vous rassure, ce n'était pas moi la star, mais pour ceux qui me suivent depuis quelques temps ou ont regardé mes galeries de photos, vous n'êtes pas sans savoir que je suis une fidèle d'Oldelaf depuis de nombreuses années.. De petites salles en grands concerts, j'ai souvent pu partager des moments avec cet artiste aussi incroyable que talentueux qui ne ressemble à personne. Inclassable pour beaucoup mais bien classé pour moi !

 

Cette fois-ci, me voici pour moins de 24 h à Paris afin d'apprécier une nouvelle fois de l'intérieur un de ses concerts.

 

18.30

Je franchis, avec Véro (la spécialiste du Merch'!) les grilles du Zenith en découvrant ou redécouvrant son public tout âge : on distribue des casques aux enfants, les grands prennent une bière, j'entends des " tu crois qu'il va chanter des chansons de son ancien groupe avec Monsieur D ?"

Les habitués sont là depuis bien longtemps, fidèles au poste avec tout le matériel du fan qui se respecte ! Je vois des têtes connues, des sourires qui se dessinent et des "Ah Cathi tu es arrivée, super" ! moi qui pensais passer inaperçue c'est raté !

 

18.45

Après un tour complet du Zenith pour trouver l'entrée des artistes, je découvre cette impressionnante salle : ce n'est pas moi qui me produit et pourtant je suis envahie par le stress ambiant ... un an que tous attendent cette date et hop nous y voilà ...

 

19.00

Les balances sont déjà finies et toute la team Oldelaf est au catering !

Curieuse atmosphère que ces minutes d'avant concert ! Les uns papotent tranquillement, les autres courent partout pour être sûr que tout soit prêt à temps, et d'autres encore prennent un moment seul en loge pour se concentrer ... J'observe (c'est mon moment préféré) et bien vite, je salue le staff qui me réserve, comme à chaque fois, un excellent accueil !

 

19.50

Le temps de voir la set list, de faire le tour de la salle pour voir les angles de vue intéressants, saluer les copains 'tographes du crash et hop la première partie commence : Benoît Doremus en guitare-voix, artiste dont j'avais entendu parler mais que je découvrais sur scène. Pas tellement convaincue par sa première chanson, j'ai assez vite décroché. Regrettant un peu plus tard mon égarement, je m'engage à retourner le voir sur scène très vite car il semble évident que j'ai raté quelque chose !

 

21.00 et plus !

Petit film d'intro et "Ol" entre en scène alliant des chansons personnelles et calmes à des rythmes de folies avec ses tubes "le café" ou "Raoul". Moi qui connais le set quasiment par cœur, j'apprécie toujours la complicité qu'il entretient avec ses partenaires: les frères Berthier (Alexandre Zapata et Julien Breton), Jack F. (Victor Paillet) et Amaury Cantet (Fabrice Lemoine) qui se rélèvent être d'excellents comédiens.

 

Cette fois ci, je m'étais lancé un défi, celui de faire des photos en plan large et peu de portraits : je sais, ça me ressemble peu mais il y a une raison à cela: j'avais aussi envie de profiter de cette date un peu spéciale !

 

Après quelques photos dans le crash, j'ai rejoint la fosse puis les gradins pour apprécier les excellentes lumières de Seb Lefort (alias Seb Michel !), le son de Loub' (Guillaume Loubère) et Romain (n'oublions pas le retour son ! j'ai appris que ça faisait toute la différence !). L'occasion également de croiser Kyan Khojandi (co-auteur de la chanson Kleenex) mort de rire pendant les sketchs, Giedré qui allait monter sur scène pour la chanson Limace, un des monsieurs D, Benjamin Pascal ainsi que JP Nataf et JC Urbain qui ont reformé les Innocents et qui plus tard allaient nous replonger dans les années 90 avec "L'autre Finistère" sur cette même scène ...

 

Pas le temps de s'ennuyer, le concert touche à sa fin: tous les tubes d'Oldelaf et même des anciennes chansons sont présentes. Une scène mobile dans le public, les derniers rappels avec un large moment d'émotion terminent cette soirée.

Tout ceci m'a rendue aussi bien heureuse que nostalgique du début de la soirée..

 

Bravo monsieur Oldelaf & Crew (dont ceux que je n'ai pas encore cité Pim, Vincent, PP...)

Et merci, le pari est encore gagné et bien gagné : c'était encore une inoubliable soirée ! ;-)

 

Oldelaf au Zenith de Paris 29 novembre 2

Les photos ... arrivent prochainement !